Cette semaine a encore été une grosse semaine de travail.
L'arrosage est désormais en place, le goutte à goutte est prêt pour les cultures d'été, et déjà en place dans l'un des tunnels.
Tous les portails sont bâchés et nous fermerons les 2 derniers tunnels ce mardi !
Nous avons planté la deuxième fournée de pommes de terre nouvelles à l'extérieur, ainsi que des échalotes et des brocolis. En tunnel, encore des épinards et les premières cultures d'été: 2 planches de courgettes précoces !
Les légumes mis en culture en février poussent bien avec ce soleil: les épinards sont en pleine forme, et les pommes de terre nouvelles également :-)
La semaine prochaine au programme, cardes, persil et oignons jaunes !



 

Les tunnels sont enfin finis !
Enfin presque, restent 6 portails à bâcher et installer mais comparé au travail accompli, c'est tout comme :)
Nous avons finalement bâché les 3 derniers tunnels hier après midi. Inutile de vous dire que nous sommes vraiment content d'en avoir terminé avec eux ! Nous en aurons quand même monté 9...

Merci à tous ceux qui sont venus aider ! je ne peux pas citer tout le monde sans risquer d'oublier quelqu'un tellement l'aide apportée a été importante. Paysans voisins et confédérés, anciens collègues, amis, famille, futurs mangeurs, voire tout cela mélangé (ami d'ancien collègue, voisin de paysans confédéré, amis de voisin de famille d'ancien collègue (et peut être paysans lui même !)) Langue tirée
Merci tout particulièrement à mes deux (faut bien ça) bras droits qui n'ont compté ni leur temps ni leur énergie: Gérard et Michel.

J'en profite également pour dire que nous sommes vraiment installé dans un merveilleux 'pays' (canton c'est quand même moins poétique). La solidarité et l'aide des paysans qui nous entourent et nous soutiennent est tout simplement incroyable. Elles nous aident grandement à garder le moral en toute circonstance. Travailler avec cet entourage chaleureux est tout simplement un bonheur. L'esprit de la Confédération Paysanne y est très présent !

Coté jardin, on trouve actuellement des épinards, de la feuille de chêne, de la scarole, des oignons blancs, des pommes de terre nouvelles, du fenouil, des choux brocoli, des poireaux, des fèves et des petits pois.
Demain devraient s'y ajouter des échalotes, des fraisiers, des batavia et une deuxième fournée de pommes de terre nouvelles.

Les légumes des tunnels on eu le droit à leur première douche cet après midi (nous n'allons pas regretter la tonne à eau et les arrosoirs). La pompe est installée de façon provisoire et tourne sur un groupe électrogène... mais au moins nous pouvons arroser. Ca commençait à urger.

Ca avance !

Pour ceux qui ne l'auraient pas lu, je vous livre ici un texte écrit il y a quelques mois par Fred Vargas en soutient à Europe Ecologie. Vous trouverez la source ici : http: //www.europeecologie.fr/blog/nous-y-sommes.

Après quelques (mauvaises) nouvelles annoncées par bribes, il était temps de faire un petit point sur la situation.
Depuis le temps que je dis que je vais donner des nouvelles...

Alors, où en est la Ferme du Chat qui Danse ?

Pour les tunnels, suite au démontage et mise au propre des 3 tunnels mis au sol par la tempête, la facture matérielle s'élève à environ 2500€ (HT).  Coté énergie, on a perdu je pense une douzaine de jours de boulot acharné. Soyons positif, trois tunnel sont debout, bâchés, terminés.

Le hangar dispose de son bardage bois afin de protéger le chat, le chien, le bonhomme et le matériel des intempéries.
Le plan d'eau est creusé et rempli au 1/3 voir 1/2 Le niveau de l'eau monte lentement mais surement. Il reste à finir les digues et abords.
Coté irrigation, l'entreprise attendait le bâchage des tunnels pour intervenir, c'est donc en pause. Je vais les contacter pour faire le point.
Coté électricité, ça n'avance pas, c'est désespérant. J'en suis à espérer l'avoir pour fin mars, mais rien n'est moins sur.

Les premières plantations ont eu lieu: salades, épinards, oignons blancs, pommes de terre nouvelles. Nous semons des fèves et des petits pois demain. J'attends de récupérer le matériel (cultirateau et semoir) pour d'autres semis (radis, navets).
Voila je pense avoir fait un tour rapide (?) de la situation :)
Il reste donc du boulot, mais les choses avancent.
Vivement qu'on puisse se consacrer au maraîchage !

Amaury

Le réveil est brutal ce matin...
Trois des quatres tunnels que nous devions bacher jeudi sont par terre. Les deux bachés ont tenu bon, c'est toujours ça de pris.
Je suis sonné...







Facebook
Pin It